Supervision VFX

Cette formation en 3 ans - dont la troisième année en alternance - a pour but de former les superviseur.euse.s d’effets visuels de demain. En lien direct avec les étudiant.es des formations scénario et image, les futur.es superviseur.euse.s d’effets visuels seront à même de concevoir, conseiller et encadrer les créations des plans nécessitant un procédé de trucage visuel.

Cette année la CinéFabrique ouvre à Lyon et à Marseille deux nouveaux parcours: Décor et Supervision VFX

Le parcours Supervision VFX

Dialoguer avec la réalisation, proposer des solutions VFX à la prise de vue et/ou en post-production, mettre en œuvre différentes techniques de trucages, faire un devis, gérer une équipe, dialoguer avec l’équipe de tournage et de montage, maîtriser l’imbrication des différentes modalités de fabrication (pipeline), gérer un budget, interagir avec la section décor, avec les SFX et l’accessoiriste et bien sûr maîtriser les différents logiciels dont Unreal Engine.

Comme pour les autres sections cet enseignement se déploie sur 3 années à travers des Modules théoriques et pratiques. Toutes ces compétences sont mis en œuvre sur les 90 films réalisés chaque année par les élèves. Ce département sera très en lien avec le département déco.

Comme toujours à la CinéFabrique on peut candidater sans le bac mais pour cette section il vaut mieux être geek, doué en dessin, bricoleur et de bonne humeur…

Comme pour toutes les autres sections la première année est en tronc commun et dès la deuxième année vous disposerez au sein de l’école de deux studios de tournage, d’un FabLab commun avec la section déco et de l’accès à tous les logiciels professionnels.

Résumé de la formation

Déployée sur 3 ans dont la dernière année en alternance – sur le modèle des autres parcours de la CinéFabrique, la formation aura pour but de former des superviseur.euse.s d’effets visuels.

En lien direct avec les étudiant.es des formations scénario, image, son, production, montage et décor, les futur.es superviseur.euse.s d’effets spéciaux seront à même de concevoir, conseiller et encadrer les créations des plans nécessitant un procédé de trucage visuel.

Déroulé de la formation

  • Année 1 : tronc commun, histoire des effets visuels, méthode de fabrication, structure de l’industrie
  • Année 2 : spécialisation, les principes du compositing, la rotoscopie, le tracking et keying du fond vert au mur de LED, les bases de la modélisation 3D. Eclairer un scène virtuelle et une plateau réel
  • Année 3 : alternance et projet de fin d’études
  • Enjeux

    Il n’existe en France aucune formation gratuite aux effets spéciaux alors que la profession alerte sur le manque de technicien.ne.s formé.e.s pendant que de plus en plus de films se tournent en studio virtuels.

    Les industries du cinéma, la télévision et de l’audiovisuel en général sont en effet au cœur d’une évolution majeure d’une part des techniques de fabrication des images et d’autre part des usages de consommation par le public des œuvres de fiction.

    La transition numérique initiée à la fin des années 90 est arrivée à maturité et permet aujourd’hui aux différents métiers de la création cinématographique d’entrevoir de nouvelles méthodes de travail, plus itératives, plus coopératives ouvrant de nouveaux champs exploratoires tant narratifs que visuels.

    Dans ce contexte où la création de contenus est devenu un enjeu majeur pour les Industries Culturelles et Créatives, la formation de jeunes professionnels aux méthodes et processus de créations numériques est une priorité évidente.

    À la découverte du métier de superviseur.euse d’effets visuels ➯ Découvrir le métier

    La CinéFabrique est un organisme certifié Qualiopi
    La certification qualité a été délivrée au titre des catégories d’actions suivantes :
    Actions de formation // Actions de formation par apprentissage