Webinaire – Cinéma et écologie

du 6 mai 2020 à 15:00 au 6 mai 2020 à 19:00

avec les élèves de la CinéFabrique et de la Fémis.

Dans le cadre de l’appel à projet « On s’adapte », Canal+ organise depuis quelques semaines un cycle de rencontres avec des professionnels scientifiques et culturels qui réfléchissent sur la transformation des sociétés face aux enjeux environnementaux.
Pour terminer ce cycle de rencontres, la CinéFabrique et la Femis sont invitées à participer à la reflexion :

Comment faire un cinéma en cohérence avec les enjeux écologiques d’aujourd’hui ? Comment représenter ces enjeux ? Comment créer des récits à partir de données scientifiques ?

C’est à ces questions que nous consacrerons cet après-midi avec quatre interventions :

  • 15h – Représenter l’inconnu : les exoplanètes
    Stéphane Mazevet Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides, Observatoire de Paris.
    Flavie Torsiello, étudiante en décor en 4e année.
    Chaque année les élèves des départements Décor et Image de la Fémis travaillent à la réalisation d’une séquence filmique sur des exoplanètes, ces planètes situées hors de notre système solaire. En partenariat avec l’Observatoire de Paris et avec le programme de recherche OCAV (Origines et conditions d’apparitions de la vie), les élèves proposent une représentation en images de ces planètes à partir de relevés et de données scientifiques les plus actuelles.
  • 16h – Du réel à la fiction
    Noémie Colin, diplômée de la CinéFabrique en production depuis juillet 2019
    Alberto Ploquin, diplômé de la CinéFabrique en image depuis juillet 2019
    À partir de leur travail documentaire avec une femme qui lutte contre un aéroport en Crète, Alberto et Noémie s’interrogeront sur l’intérêt de puiser dans le réel pour construire des héros de fiction qui évoluent en marge du système.
  • 17h – Ecologisme et production, comment faire du cinéma en respectant ses engagements écologiques citoyens
    Colin Destombe, diplômé de la Femis en production depuis 2019
    Cette intervention questionne le rapport à l’écologie des acteurs de l’industrie cinématographique du point de vue d’un aspirant producteur. Elle traitera des deux aspects étudiés dans son mémoire. Quels sont les gestes et les habitudes à interroger et à réinventer lors de la fabrication d’un film pour rendre l’industrie cinématographique plus éco-responsable ? Quelles sont les pistes de réflexions sur la création de nouveaux récits pour que le cinéma participe bien plus activement à la transition vers une société plus en accord avec la planète.
  • 18h – Pédagogie d’un cinéma du XXIème siècle
    Perrine Lottier, secrétaire générale à la CinéFabrique
    La CinéFabrique enseigne un cinéma vivant, c’est-à-dire inscrit dans le monde, ses questionnements, ses évolutions. Cela demande chaque jour l’effort de se décaler, de faire bouger les lignes, car traditionnellement les métiers du cinéma, et les pratiques, sont très conservateurs. Or comment pratiquer un métier d’art aujourd’hui sans se poser des questions essentielles de société, de genre, de représentation, d’écologie, entre autres ?
    Si l’école veut transmettre cet état d’esprit elle doit aussi montrer l’exemple. C’est le sens des expérimentations pédagogiques de la CinéFabrique, qui intègrent le questionnement constant de sa pratique, mais aussi un engagement collectif – et militant – dans le projet par les élèves, l’équipe. En bref : pourquoi il est essentiel avant de s’emparer d’une caméra, de s’ouvrir à l’autre, de partager un repas, de trier ses déchets…
  • Les intervenant·e·s présenteront leurs travaux durant 10 à 15 minutes, puis vous pourrez leur poser vos questions, partager vos impressions et dialoguer avec eux !

    Pour participer activement au webinaire et poser toutes vos questions connectez-vous à la réunion zoom à partir de 15h

    Ou pour regarder simplement l’événement en ligne sur Facebook allez sur la page de l’événement.