Pièce jointe 8

Philosophie de l’école

Ouverture sur la diversité

L’école revendique la diversité de ses étudiants comme sa richesse.

Cette volonté d’une école ouverte sur la diversité doit s’entendre de façon très large : diversité de territoires, diversité sociale et culturelle, diversité d’âges, de points de vue, d’origines et de niveaux scolaires.

École de l’excellence

L’excellence de l’enseignement est le gage pour les étudiants de trouver du travail dès leur sortie de la formation.

  • Excellence de l’encadrement
  • Pour tous les enseignements techniques et pratiques, le corps professoral est constitué uniquement de professionnels chefs de postes reconnus. Les cours théoriques et les cours d’analyse critique sont donnés par des enseignants-chercheurs de l’Université Lumière Lyon 2.

  • Excellence de l’équipement
  • L’école est dotée à demeure d’un parc de matériel professionnel. Afin de suivre l’évolution technologique, ce parc est renouvelé et enrichi chaque année.

  • Excellence pédagogique
  • La progression pédagogique est à l’écoute des étudiants, du monde professionnel et des nouvelles écritures.

École du « faire »

L’école est largement ouverte sur le monde du travail.

La pratique est au centre et à l’origine des apprentissages, l’enseignement théorique venant apporter des solutions à des problèmes rencontrés “ sur le terrain ”. C’est aussi autour de projets collectifs de mise en pratique que l’apprentissage se fait. Grâce à ces projets tuteurés, les étudiants expérimentent les exigences des plateaux de tournage et des salles de montage.

Enseignement en alternance

Apprendre un métier, ce n’est pas seulement apprendre des techniques, c’est aussi et surtout savoir l’exercer, savoir travailler en équipe, savoir s’adapter à d’autres manières de faire en fonction des projets, des personnalités rencontrées sur les productions. C’est pourquoi l’école a fait le choix de l’alternance, en troisième année (contrat d’apprentissage et/ou contrat de professionnalisation) car une grande partie des savoirs faire ne peut s’acquérir qu’au sein de l’entreprise, dans la réalité de la fabrication d’un film.

Expérimentation

La CinéFabrique est expérimentale tant dans son fonctionnement que dans sa pédagogie en favorisant le travail en groupe, la transversalité entre les différentes promotions, l’apprentissage par projet et une grande interdisciplinarité.

La gouvernance de l’école associe largement les étudiants et les professionnels aux orientations pédagogiques.
Les élèves sont impliqués également dans le projet « A table! », comprenant une cuisine collaborative utilisant des produits issus d’une agriculture raisonnée ou biologique ainsi qu’un jardin potager.

« Apprendre à apprendre »

L’objectif de la CinéFabrique est surtout d’apprendre à apprendre : apprendre à être ouvert sur un projet artistique, apprendre à s’intégrer à une équipe, apprendre à tenir compte des différents corps de métiers tout au long de la production et apprendre à trouver sa signature. Compte tenu de la vitesse d’évolution des différentes techniques, ce n’est pas dans la connaissance de tel logiciel ou de telle caméra que réside la qualité de l’enseignement mais bien plutôt dans la capacité à inventer et maîtriser une écriture artistique dans l’image, le son, la production…

L’école est ce lieu qui, de façon un peu contradictoire, doit permettre et doit même pousser à s’en aller. C’est un lieu où l’on doit apprendre à apprendre plutôt qu’accumuler des connaissances qui seront vite dépassées technologiquement.

Porosité et échanges

Même si la spécialisation est professionnellement nécessaire aujourd’hui, il est important qu’un état d’esprit d’ouverture et du “faire ensemble” s’incarne dans l’école. Un film ou une œuvre audiovisuelle est un travail collectif où chacun, quel que soit son poste, doit mettre son savoir-faire au service de la vision d’un réalisateur, d’un projet. Cette alchimie complexe, entre l’affirmation d’un point de vue personnel et la dynamique d’un collectif de techniciens est le cœur de tout film réussi. Il y a donc tout au long des 3 années, des projets communs non seulement entre les différents départements mais aussi entre les différentes années.

Engagement de l’étudiant

L’esprit d’ouverture de l’école s’entend aussi sur le monde extérieur qui commence aux portes de l’école ! Il est essentiel que les élèves soient en lien avec le quartier et le territoire de l’école et ce par le choix de sujets (documentaires ou fictionnels), par des castings sauvages, par des projections ouvertes au public, par des cours d’éducation à l’image donnés par les élèves dans des établissements scolaires de la Région.

Ces cours d’éducation à l’image font partie intégrante du cursus pédagogique et représentent une Unité de Valeur sanctionnée par l’obtention de 2 crédits ECTS. Transmettre, permet à chaque élève de questionner sa pratique, de changer son regard et de ne pas cultiver « l’entre soi ».

Aiguiser son point de vue

La CinéFabrique forme des chefs de postes qui sauront se mettre au service d’un film. Ils signent leur apport artistique à travers la force de leur image, la qualité d’une prise de son, l’efficacité d’un montage, la cohérence d’une production ou la dramaturgie d’un scénario. Pour atteindre cette force de proposition, l’école donne à chacun un bagage technique mais aussi un esprit critique et une ouverture culturelle qui s’étendent à d’autres arts : théâtre, danse, cuisine, arts visuels, musique…
Chaque jeudi soir, un cinéaste présente un film marquant dans sa carrière, faisant l’objet d’un débat entre les différentes promotions et le cinéaste.